Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
.
Rechercher une oeuvre

Les fastes de l’Empire

Description Chefs d'oeuvres Commentaires

​Le Premier Consul Napoléon Bonaparte avait bien compris les affres subies par la Fabrique à partir du Siège de Lyon en 1793, et les attentes des fabricants pour ne pas laisser dépérir l’une des plus prestigieuses industries nationales. En plus d’une politique visant à accorder des pensions ou des gratifications aux gloires de l’Ancien Régime, comme Philippe de Lasalle, ou à encourager l’innovation, comme celle de Joseph-Marie Jacquard, Napoléon Bonaparte entreprend d’ambitieuses commandes pour l’aménagement de ses résidences, et en particulier le palais de Saint-Cloud.

Camille Pernon est alors le seul bénéficiaire de ces commandes. Il s’attache les services du meilleur dessinateur, Jean-François Bony, l’auteur des dessins du meuble d’été de la Chambre à coucher de Marie-Antoinette à Versailles. La cérémonie du Sacre et l’étiquette impériale dans les différents palais de Napoléon Ier, Saint-Cloud, Meudon, Fontainebleau, les Tuileries et bien sûr Versailles nécessitent de solliciter plus largement les fabricants lyonnais.

L’Empereur répond aussi par ces commandes aux inquiétudes des manufactures, régulièrement affectées par les crises. Il encourage aussi la création d’une chaire de chimie à Lyon pour perfectionner les teintures et le développement de toutes les améliorations relatives à la production des étoffes de soie. Après la mort de Camille Pernon, ses successeurs Grand frères continuent à fournir le Garde-Meuble impérial, aux côtés de Dutillieu et Théoleyre ou de Bissardon, Cousin et Bony.

La Fabrique lyonnaise atteint sous l’Empire un degré de perfection incontestable, tant dans le domaine des étoffes façonnées que de la broderie. Napoléon Ier a imposé une étiquette stricte pour paraître à la Cour afin de relancer cette branche de l’industrie. C’est aussi à cette période que l’outillage se mécanise, permettant de produire de nouveaux types d’étoffes comme le tulle ou d’augmenter la production pour répondre à une demande de plus en plus forte.

Aucun commentaire

Déposer un commentaire

Les informations qui vous concernent sont destinées exclusivement au Musée des Tissus et musée des Arts décoratifs de Lyon. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés").
Pour l'exercer, adressez-vous au Musée des Tissus et musée des Arts décoratifs, 34 rue de la Charité 69002 Lyon - France.

Visite interactive
29 Les fastes de l’Empire Situer sur le plan du MTMAD
Infos utiles Comment venir
Musée des Tissus et musée des Arts décoratifs, 34, rue de la Charité, 69002 Lyon - France Plan d'accès au MTMAD Horaires
Du mardi au dimanche
de 10 h à 18 h

Fermeture les lundis, jours fériés,
dimanches de Pâques
et de Pentecôte
Renseignements
- Téléphone : + 33 (0)4 78 38 42 00
- Télécopie : + 33 (0)4 72 40 25 12
- Mail : info@mtmad.fr
- www.mtmad.fr
- facebook
- pinterest